Menu Haut

Discographie de Laurent Aslanian

 

Album Just Friends hit that jive

 

Hit That Jive, Jack

Distinction :
Académie du Jazz 2008 - Disque sélectionné par la Commission du jazz classique

Critiques extraits :
"...Par des arrangements subtils, par d'inattendus (et judicieux) changements de tempo, par de savoureux mélanges de timbres, bref par toute une alchimie sonore qui doit tout aux interprètes, ce groupe nous offre un superbe régal musical et esthétique, vigoureusement swingué (I Never Knew, par exemple). Les tempos lents (Mitch's Lament, Moonlight in Vermont) sont joués avec finesse sans que le swing en pâtisse ; on se doute alors de ce que donne un Hit That Jive, Jack. Une mention toute particulière pour Days of Wine and Roses, merveilleusement détaillé en une bossa-nova tout en douceur, au bugle, par Burucoa dont il faut saluer la maîtrise tout au long de ces soixante minutes. Ses partenaires sont à sa hauteur... Mieux vaut vite le commander et le déguster."

Henri Sofroniades, Jazz Dixie/Swing - n° 59, mai 2008

 

Album Just Friends just you, just me

 

Just You, Just Me

Distinctions :
Jazz Hot : Sélection - Bulletin du HCF : sélectionné parmi les meilleurs disques reçus en 2004

Critiques extraits :
… Disons-le immédiatement : cet album est, par bien des aspects, exceptionnel. La tenue musicale générale est digne des grands musiciens, vivants et disparus. Pas d’effet démonstratif : de la musique avant toute chose et pour cela sans aucun impair ! Le programme parfaitement équilibré est emprunté à toutes les périodes de la grande tradition du jazz, à tous les styles, avec en entrée, un seul original, un clin d’œil personnel et original au bebop, au demeurant bien construit. Des standards et de grands classiques… des tempos bien choisis, adaptés au propos, qui balancent, mettant en relief la logique de la mélodie, en exploitant les ressources des motifs musicaux constitutifs… On laisse à la note la possibilité de se dérouler et de prendre toute sa place dans l’espace… Les arrangements sont intelligents… Cet album vient utilement rappeler que la musique tire son existence de la qualité de l’interprétation même… C’est album est un bonheur… "

Félix W. Sportis, Jazz Hot - n° 612, juillet-août 2004